Critère 5 : Qualiopi

Indicateur 21 Qualiopi

Indicateur 21: Le prestataire détermine, mobilise et évalue les compétences des différents intervenants internes et/ou externes, adaptées aux prestations.

Démontrer que les compétences requises pour réaliser les prestations ont été définies en amont et sont adaptées aux prestations. La maîtrise de ces compétences fait par ailleurs l’objet d’une évaluation par le prestataire.

L’indicateur interroge sur les points suivants :

  • Les compétences requises pour réaliser les prestations sont-elles définies en amont ? Comment ?
  • Ces compétences sont-elles adaptées aux prestations ? Comment ?
  • La maîtrise de ces compétences fait-elle l’objet d’une évaluation par le prestataire ? De quelle manière ?
  • Examen documentaire des dispositions prises pour missionner et évaluer les compétences des intervenants ;
  • Vérification par échantillonnage de l’adaptation des compétences et de leur évaluation ;
  • Entretien avec le personnel sur la détermination des compétences ;

Le non-respect (même partiel) de cet indicateur entraîne une non-conformité majeure :

  • Compétences requises non définies en amont ;
  • Compétences requises non adaptées aux prestations ;
  • Pas d’évaluation de la maîtrise des compétences ;
  • Evaluation partielle de la maîtrise des compétences ;

Indicateur 21: Exemples de preuve et obligations spécifiques

Analyse des besoins de compétences et modalités de recrutement, modalité d’intégration des personnels, entretiens professionnels, curriculum vitae des formateurs, formations initiales et continues des formateurs, sensibilisation des personnels à l’accueil du public en situation de handicap, processus d’accueil des nouveaux professionnels, échanges de pratiques, plan de développement des compétences, pluridisciplinarité des intervenants (par la composition des équipes ou la capacité de mobilisation de personnes ressources) ;

NB : Cet indicateur concerne également les sous-traitants du prestataire.

Pas d’obligation spécifique.

Pas d’obligation spécifique.

Démontrer que les accompagnateurs sont formés à l’analyse des référentiels métiers et certifications dont ils ont la charge et à la méthodologie d’accompagnement.

Pas d’obligation spécifique.