Critère 3 : Qualiopi

Indicateur 12 Qualiopi

Indicateur 12: Le prestataire décrit et met en œuvre les mesures pour favoriser l’engagement des bénéficiaires et prévenir les ruptures de parcours

Démontrer que des mesures formalisées existent et sont mises en œuvre.

L’indicateur interroge sur les points suivants :

  • Quelles sont les mesures pour favoriser l’engagement des bénéficiaires et prévenir les ruptures de parcours ?
  • Ces mesures sont-elles décrites, formalisées ?
  • Ces mesures sont-elles mises en œuvres ?
  • Examen documentaire des dispositions prises pour favoriser l’engagement et prévenir les ruptures de parcours des bénéficiaires ;
  • Vérification par échantillonnage des mesures mises en œuvre ;
  • Entretien avec le personnel;

Une non-conformité mineure est caractérisée par une mise en œuvre partielle des mesures définies.

Une non-conformité majeure est caractérisée par:

  • Absence de mesures permettant de favoriser l’engagement et de prévenir les ruptures de parcours des bénéficiaires ;
  • Mesures partiellement définies ou formalisées ;
  • Absence de mise en œuvre des mesures pour favoriser l’engagement des bénéficiaires et prévenir les ruptures de parcours.

Indicateur 12: Exemples de preuve et obligations spécifiques

Procédure de gestion des abandons et de relance systématique, listing de relances téléphoniques, carnet de rendez-vous, outils et méthodes favorisant l’implication du bénéficiaire (documents co-construits, espaces partagés), enquêtes terrain, plateforme pédagogique, variété des modalités pédagogiques.

Pour les prestataires délivrant des formations en alternance : contacts/visites avec l’entreprise, organisation de rencontres avec les formateurs, les tuteurs/maîtres d’apprentissage, le cas échéant les familles, modalités d’accompagnement pour détecter, prévenir et empêcher les risques d’abandon, de décrochage et/ou proposition de solutions alternatives : accompagnement spécifique (social, pédagogique), service de médiation par les Chambres.

Pas d’obligation spécifique

Pas d’obligation spécifique

Le prestataire apporte en lien avec le Service Public de l’Emploi (article L. 6231-2 du Code du travail), un accompagnement afin notamment :

  • de prévenir ou résoudre les difficultés d’ordre social et matériel susceptibles de mettre en péril le déroulement du contrat d’apprentissage ;
  • d’orienter les apprentis ayant interrompu leur formation ou n’ayant pas obtenu leur certification vers des organismes susceptibles de les accompagner dans la définition d’un projet de poursuite de formation ;
  • d’aider activement les apprentis dans la recherche d’une autre entreprise si besoin ;