Critère 2 : Qualiopi

Indicateur 4 Qualiopi CERTIFOPAC

Indicateur 4: Le prestataire analyse le besoin du bénéficiaire en lien avec l’entreprise et/ou le(s) financeur(s) concerné(s).

Démontrer comment le besoin du bénéficiaire est analysé en fonction de la finalité de la prestation.

L’indicateur interroge sur les points suivants :

  • Quels sont les moyens à disposition pour analyser le besoin du bénéficiaire de la prestation ?

  • Quelles sont les parties prenantes qui contribuent à l’analyse des besoins ? 

  • Comment tenir compte du besoin de bénéficiaire dans la conception et l’exécution de la prestation ? 

  • Quels outils sont utilisés pour l’analyse ou le recueil des besoins ?

  • Vérification par échantillonnage de l’analyse du besoin ; 
  • Examen documentaire des supports prévus pour l’enregistrement du besoin ; 
  • Entretien avec le personnel 

Une Non-Conformité Majeure est caractérisée par : 

Le non-respect (même partiel) de cet indicateur entraîne une non-conformité majeure :

  • Le besoin n’est pas analysé ou partiellement analysé ; 
  • L’analyse du besoin n’est pas cohérente avec la finalité de la prestation ; 
  • Le besoin n’est pas analysé en lien avec l’entreprise et/ou le(s) financeur(s) concerné(s).

Indicateur 4 : Exemples de preuve et obligations spécifiques

Tout support synthétisant les besoins identifiés du bénéficiaire ou d’un groupe de bénéficiaires (grilles d’analyse, diagnostics préalables, dossiers d’admission, comptes rendus d’entretiens, critères de détermination de l’opportunité et de la faisabilité de la prestation) ; 

NB : Dans le cas où le prestataire n’est pas responsable de l’analyse du besoin du bénéficiaire, il démontre qu’il en tient compte dans la conception et l’exécution de sa prestation

Dans le cas où le prestataire accueille un public en situation de handicap : le prestataire démontre qu’il prend en compte les situations de handicap et les besoins en compensation (pédagogie, matériel, moyens techniques, humains…)

Dans le cas ou des formations en alternance et/ou AFEST sont proposées : le prestataire démontre que cette analyse est prévue en amont du processus de contractualisation alternant/entreprise

L’outil utilisé dans le cadre de la phase préliminaire (par exemple la grille d’analyse partagée de la situation – APS) doit déboucher sur la coconstruction d’un programme personnalisé avec le bénéficiaire

Dans le cas où le prestataire accueille un public en situation de handicap : le prestataire démontre qu’il prend en compte les situations de handicap et les besoins en compensation (pédagogie, matériel, moyens techniques, humains…)

Contractualisation de l’accompagnement décrivant notamment la méthode, les modalités individuelles et collectives, ainsi que l’échéancier de la mise en œuvre

Dans le cas où le prestataire accueille un public en situation de handicap : le prestataire démontre qu’il prend en compte les situations de handicap et les besoins en compensation (pédagogie, matériel, moyens techniques, humains…)C

Le prestataire démontre que cette analyse est prévue en amont du processus de contractualisation alternant/entreprise

Dans le cas où le prestataire accueille un public en situation de handicap : le prestataire démontre qu’il prend en compte les situations de handicap et les besoins en compensation (pédagogie, matériel, moyens techniques, humains…)