La certification Qualiopi pour l’action de formation en situation de travail (AFEST)

Comment certifier ses actions de formation en situation de travail (AFEST) avec Qualiopi

L’article L. 6313-2 du code du travail définit l’action de formation en situation de travail (AFEST) comme « un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel. Il peut être réalisé en tout ou partie à distance. Il peut également être réalisé en situation de travail. » (Art. L. 6313-2). L’AFEST est donc un parcours pédagogique qui permet d’acquérir de nouvelles compétences en situation concrète. Ce dispositif permet une alternative efficace dans le champ de la formation professionnelle aux modalités classiques (présentiels, e-learning, etc.). La certification Qualiopi s’applique à vos actions de formation en situation de travail ou AFEST via ses indicateurs 13 et 28.

AFEST, comment ça marche ?

Une première partie de la formation s’effectue sur le terrain de manière active. Une deuxième partie, détachée de la mise en situation, s’oriente plutôt sur la réflexion. Le bénéficiaire peut, dans cette seconde phase, prendre du recul sur sa pratique: « qu’est ce qui a fonctionné et comment, qu’est ce qui a échoué et pourquoi ».

L’AFEST se base sur des besoins opérationnels concrets. Le formateur ou le tuteur analyse l’activité professionnelle afin de proposer un parcours pédagogique en adéquation.

Dans ce contexte, l’apprenti approfondit ses connaissances en même temps qu’il les met en pratique. Il ne se retrouve pas seul et reste soutenu par son formateur ou son tuteur.

Légalement, 4 critères définissent donc l’AFEST :

  • L’analyse de la situation de travail en amont par le formateur
  • La présence d’un formateur ou d’un tuteur
  • La réalisation d’une phase de réflexion
  • L’évaluation des acquis du bénéficiaire

AFEST et Qualiopi

Au 1er janvier 2022, la certification Qualiopi est obligatoire pour tout organisme prestataire d’action concourant au développement des compétences et souhaitant bénéficier des fonds des financeurs mentionnés à l’article L. 6316-1 du code du travail. La certification implique les organismes proposant des actions de formation en situation de travail.

Ainsi, le référentiel national qualité est organisé autour de 7 critères reliés à 22 indicateurs qui s’appliquent à l’ensemble des prestataires (tronc commun), auxquels s’ajoutent 10 indicateurs spécifiques selon les caractéristiques de l’organisme.

De ce fait, l’AFEST va impliquer l’ajout de deux indicateurs spécifiques.

L’organisme réalisant des formations en alternance doit respecter l’indicateur spécifique n°13 :

« Le prestataire, en lien avec l’entreprise, anticipe avec l’apprenant les missions confiées, à court, moyen et long terme, et assure la coordination et la progressivité des apprentissages réalisés en centre de formation et en entreprise. »

L’organisme réalisant des actions de formation en situation de travail doit respecter l’indicateur spécifique n°28 :

« Lorsque les prestations dispensées au bénéficiaire comprennent des périodes de formation en situation de travail, le prestataire mobilise son réseau de partenaires socio-économiques pour coconstruire l’ingénierie de formation et favoriser l’accueil en entreprise. »

D’autres indicateurs spécifiques pourront s’ajouter, si l’organisme propose des formations certifiantes ou fait appel à de la sous-traitance par exemple.

Partagez la publication

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email