Le processus de certification qualité

Les grandes étapes de certification qualité

Défini conformément aux exigences de l’arrêté du 6 juin 2019 relatif aux modalités d’audit associées au référentiel national

0 ans
La durée du cycle de certification
+ de 0
Prestataires concernés
jusqu'à 0
Indicateurs à auditer
Moins de 0 mois
avant l'obligation de certification

Les modalités de certification sont établies dans le respect de la réglementation en vigueur. Le client peut consulter le programme de certification CERTIFOPAC sur le site internet www.certifopac.fr ou sur simple demande par mail à contact@certifopac.fr

 

Le processus de certification comprend les étapes suivantes :

  • La demande de certification
  • La revue de la demande
  • L’évaluation
  • La revue de l’évaluation
  • La décision de certification
  • La surveillance
  • Le renouvellement
  • 1. Candidature

    Le candidat dépose un dossier de demande de certification initiale en remplissant une Fiche d'Expression des besoins prévue à cet effet, disponible sur simple demande ou sur le site internet.

  • Recevabilité et convention

    Nous réalisons un examen approfondi de la demande afin de veiller au respect des prérequis : absence de lien d’intérêt, garantie d’impartialité, cohérence de la portée de la certification par rapport au(x) périmètre(s) demandé(s). La candidature est officialisée via un contrat de certification.

  • Audit initial sur site

    Nous définissons ensemble, via un plan d’audit, les modalités suivantes : La date de l’audit souhaité par le candidat Le périmètre de l’audit (Type d’actions) Le(s) nom(s) des personnes à rencontrer Les indicateurs du référentiel concernés par l’audit.

  • Décision de certification

    Après l’analyse des éventuelles non-conformités puis après avoir étudier les résultats du rapport d’audit rédigé par l’auditeur, la commission de certification CERTIFOPAC statut ou non sur la délivrance du certificat.

  • Suivi et renouvellement

    L’audit de surveillance est réalisé entre le 14e et le 22e mois suivant la date d’obtention de la certification. Il permet de vérifier, une fois la certification délivrée, que le référentiel en vigueur est toujours appliqué. Le renouvellement de la certification suppose la réalisation d’un audit de renouvellement sur place avant la date d’échéance du certificat. Cet audit donne lieu à l’obtention d’un nouveau certificat.